Conservatoire de Savoie

 

http://www.ceta-de-savoie.sitew.fr/#Accueil.A

klebert.s@icloud.com

Klébert SILVESTRE : 06 76 99 65 16

Le Centre d’études techniques apicoles de Savoie (CETA) composé d’une centaine d’adhérents, reprend une expérience déjà conduite dans les décennies 1970 et 1980 dans le Parc national de la Vanoise. Une expérience de sélection de l’abeille locale qui, faute de relève, s’est éteinte avec la disparition des instigateurs de l’époque. 

 

Pour ne pas perdre cette dynamique, il fut créé en 1998 une association indépendante et autonome qui se donnait pour objet de répondre aux divers aspects techniques de l’apiculture locale, et plus précisément destinée à reprendre le travail de sélection de l’écotype alpin de l’abeille noire. 

 

En montagne, cette dernière présente des caractéristiques apicoles intéressantes, comme la faible consommation hivernale, le développement rapide au printemps, une meilleure résistance aux maladies et l’aptitude au butinage par temps frais. L’apiculture montagnarde sédentaire participe à l’économie familiale et permet à l’ensemble du cheptel de conserver ses caractères génétiques. Malheureusement, sous l’effet de l’hybridation galopante, elle est aujourd’hui menacée de disparition.

Le CETA mène des actions de formation qui en 2009, ont été récompensée au niveau du Conseil Général par le prix du développement durable aux "Trophées de Savoie".​ En 2016, le Conservatoire de Savoie a signé une convention tripartite avec une commune et le parc national de la Vanoise. Ce dernier finance  l’analyse génétique de 350 ruches par le Cnrs de Gif-sur-Yvette, des panneaux  d’information ainsi que le salaire d'un stagiaire. La commune fournit un terrain , participe au financement de panneaux d'informations, et prévoit un musée de l’abeille noire et de la nature.

En 2017, des analyses génétiques ont été réalisées par Lionel Garnery, et les meilleures ruches ont servi pour l’élevage de reines en 2018. Dans le cadre du projet Repeupler en Abeilles Locales soutenu par POLLINIS, 200 reines ont été produites par le Ceta de Savoie et les apiculteurs locaux.                 

Photo : Le Dauphiné

© 2016 par POLLINIS pour la FEdCAN - Site cree avec Wix.com

Photos ©Thierry Vezon