Sous l’impulsion de POLLINIS, et grâce au soutien de la députée européenne Maria Lidia Senra Rodriguez, onze amendements évoquent pour la première fois la protection des abeilles locales d’Europe dans le cadre du rapport 2017/2115(INI) “Perspectives et défis pour le secteur apicole de l’Union Européenne”. 

                  Le projet de rapport sur l’avenir du secteur apicole a été adopté mardi 23 janvier 2018 en Commission AGRI à la quasi-unanimité. Le vote en session plénière du Parlement européen aura lieu dans deux mois. Est mentionné “ la nécessité de préserver le patrimoine génétique extraordinaire, la diversité et la capacité d'adaptation des populations locales et endémiques d'abeilles ” (Amendement 365). C'est une victoire en demie-teinte pour nos abeilles locales. La FEdCAN regrette que le texte ne fasse aucune mention de la nécessité de les protéger juridiquement.

 

                 Une fois voté, ce rapport sur l’apiculture sera soumis au vote de l’ensemble des députés européens et, s’il est adopté, se transformera en résolution. La Commission européenne devra alors s’emparer de ce sujet méconnu et crucial pour présenter des propositions législatives : une occasion inédite de sauver nos abeilles.

                De multiples facteurs déciment les colonies d’abeilles à travers le monde. Mais les races locales d’abeilles sont confrontées à l’importation massive d’autres sous-espèces d’abeilles qui provoquent des hybridations incontrôlées. Elles déstructurent les populations d’abeilles locales qui perdent peu à peu leurs caractères spécifiques morphologiques, physiologiques et comportementaux, façonnés au cours des millénaires, leur permettant une adaptation optimale à leurs milieux. Parmi les abeilles locales menacées : notre abeille noire (Apis mellifera mellifera), présente en France et en Europe de l'Ouest.

                 Plus d’une trentaine d’organisations de protection des abeilles locales, ainsi qu’une dizaine de scientifiques européens spécialistes de l’abeille ont signé la Déclaration de Principe de POLLINIS portant sur “la nécessité de règles communautaires protectrices des sous-espèces et écotypes d’abeilles mellifères indigènes du territoire de l’Union européenne”. Ce document a été remis aux eurodéputé.e.s de la Commission Agriculture du Parlement (COM AGRI) chargés de voter les amendements en faveur de la protection juridique des abeilles locales.

              La pétition de POLLINIS “Pour la protection juridique de l'abeille noire (Apis mellifera mellifera) et des autres races locales d'abeilles européennes", lancée cet automne, a déjà été signée par près de 100 000 personnes qui ont pu également interpeller directement leurs eurodéputés sur leurs comptes Twitter afin qu’ils votent ces amendements.

Le sort des abeilles locales est enfin évoqué à Bruxelles !

Grâce à la campagne que mène POLLINIS et la FEdCAN auprès des eurodéputé.e.s, le sort des abeilles locales est enfin évoqué à Bruxelles : le 23 janvier 2018, un vote crucial pour l'avenir de nos pollinisatrices a eu lieu au Parlement européen.

© 2016 par POLLINIS pour la FEdCAN - Site cree avec Wix.com

Photos ©Thierry Vezon